Campagne pour la libre circulation en Afrique

Le prochain sommet des Chefs d’Etat de l’Union Africaine (UA) aura à son ordre du jour l’adoption d’un protocole sur la libre circulation des personnes sur le continent. Pour finaliser le protocole en vue de son adoption, l’Union Africaine a entamé des réunions de consultation élargies à tous les pays membres de l’UA. Certains Etats africains sont encore réticents et ne voudraient pas voir le protocole adopté en janvier prochain. Or les populations africaines, soixante ans après les indépendances, rêvent plus que jamais d’une Afrique unie où les personnes peuvent se déplacer librement.  Les données ci-dessous traduisent l’écart entre les aspirations des populations et les politiques des états :

  • 55% des pays africains obligent d’autres nationalités africaines à avoir leur visa  avant de prendre leur vol ;
  • 25% des pays africains autorisent  la délivrance de visa à l’arrivée aux voyageurs d’autres nationalités africaines ;
  • 97% des migrations africaines s’effectuent sur le continent et seulement 3% des africains tentent une migration internationale vers l’Amérique, l’Asie, l’Europe ou l’Océanie.

Le contraste est qu’alors qu’on parle d’intégration africaine, il est souvent plus facile et moins cher à un citoyen européen de prendre son visa à l’arrivée dans un aéroport africain qu’il ne l’est pour un africain. Il nous appartient en tant que citoyen, militant des droits humains, organisation de la société civile, syndicat et organisation religieuse, de nous mobiliser pour que le protocole sur la libre circulation en Afrique soit adopté. Il est en effet grand temps que les Etats africains dépassent les frontières héritées de la colonisation pour aller vers une véritable intégration africaine. La campagne pour la libre circulation en Afrique est une initiative portée par des organisations de la société civile et dont la coordination est assurée par l’Observatoire Ouest Africain des Migrations.

Pour rejoindre la campagne et montrer votre soutien à l’adoption du protocole :

1-      Téléchargez LA LETTRE A L’ADRESSE DES CHEFS D’ETAT en cliquant ICI

2-       Imprimez la lettre sur le papier entête de votre organisation ou en votre nom personnel.

3-      Faites parvenir la lettre à la Présidence de la République de votre pays en faisant signer une décharge de réception sur une photocopie de la lettre.

4-      Faites également parvenir une copie de la lettre au Ministère des Affaires Etrangères de votre pays.

5-      Scannez ou prenez en photo puis envoyez la photocopie de la lettre déchargée par  la présidence de la république à la Campagne pour la libre circulation en Afrique via l’adresse : contact@obsmigration.org   

Ensemble, nous réussirons à faire de la libre circulation une réalité sur le continent africain.

One thought on “Campagne pour la libre circulation en Afrique

  1. Pingback: Afrique: L'OOAM lance la campagne pour la libre circulation des personnes

Add Comment